Shiftech logo print

Profitez d'une réduction exceptionnelle de -20%  sur toute reprogrammation Stage 1 sur les moteurs AMG! Contactez-nous pour fixer votre rendez-vous ! Offre valable jusqu'au 21 décembre

Ford Focus RS MKIII illu

Reprogrammation moteur disponible !

C’est une première mondiale, nous avons amélioré les performances de la Ford Focus RS MKIII dotée du moteur 2.3T Ecoboost développant d’origine 350ch et 440Nm. 

En effet, suite à plusieurs journées de travail sur les réglages des paramètres électroniques du moteur, ShifTech Engineering est en mesure de porter respectivement la puissance et le couple de cette voiture à 380ch et 586Nm.

Un résultat convaincant qui devrait ravir les heureux propriétaires de ce nouveau bolide.

Au même titre que toutes les préparations proposées par ShifTech Engineering, la gestion électronique a été entièrement développée sur banc de puissance.  Ensuite, celle-ci a été approuvée lors d’un test sur route.

L’avis de notre ingénieur sur cette nouvelle Focus RS: 

Intercooler : au top ! Effectivement, là ils ont mis le paquet. J'avais déjà vu que sur la Mustang l'échangeur était très bon, avec des températures très basses à l'admission et ici encore c'est super. Enfin, ils ont compris.  J'ai obtenu 19°c de température d'admission au maximum (après reprogrammation), c'est tout simplement le meilleur intercooler de série que j'ai eu l'occasion de logger. L'intercooler n'est donc pas un facteur limitant à la reprogrammation, ne le changez surtout pas, ça serait jeter de l'argent par les fenêtres. (Notez que c'est tout l'inverse pour la RS MKII, on ne souhaite pas la préparer si celle-ci n'est pas équipée d'un intercooler de seconde monte).

Échappement : Le bruit est vraiment très sympa pour un 4 cylindres d'origine et la détonation dans l'échappement en mode sport est très réussie également. J'attends avec impatience de recevoir la Focus RS MKIII de Milltek avec leur nouvel échappement pour voir ce que ça donne.

D'un point vue EGT (temp. d'échappement), là encore c'est bien dimensionné. On reste à un maximum de 700°c, ce qui est excellent.

Turbo : Selon moi, c'est le facteur limitant. On rencontrait le même problème avec la Focus ST, beaucoup de couple et peu de puissance. Ce qui est étonnant c'est que rien ne chauffe. Voici pourquoi je veux être prudent sur cette information. Je n'ai malheureusement pas de VCM à jour pour logger le duty de la wastegate et savoir s'il reste de la marge ou pas. Mais à l'heure actuelle, à mon avis on va difficilement pouvoir aller chercher plus de 1.5 bar à haut régime.

Allumage : On est en présence d'un moteur d'une cylindrée plus basse, d'un taux de compression plus haut, l'allumage ce n'est évidemment pas fou comparé à ce que l'on pouvait trouver sur l'ancienne Focus RS. Un bon 8° d'allumage est un maximum et elle n'en veut pas davantage. Veillez surtout à privilégier un carburant en 98 octane minimum.

Richesse : D'origine, le véhicule tourne, comme toutes les injections directes, très pauvre d'origine et puis très riche dès que l'on passe un certain seuil de température. Si on laisse les paramètres d'origine on voit qu'on arrive à 0,71 de lambda à haut régime. Vu la température des gaz d'échappement, il est inutile de faire tourner si riche une voiture à injection directe. Un bon 0,82 suffit selon moi. Cela permet en tout cas de grappiller 5ch qui sont bien utiles lorsque l'on voit le gain total en puissance.

Version de software : On sait bien que les MKII ont subi pas mal de mises à jour moteur.  Les principales étaient la CJ et la dernière la CL. Ces dernières corrigeant un problème de puissance, mais également de casse au niveau de l'inlet. Pour cette MKIII, du moins celle concernée par la préparation, la version de soft était déjà la CG.  C'est la dernière et 5ème version de soft de Ford pour cette RS. A mon avis il y a eu un peu de développement et de correctifs avant livraison...

Conclusion : A la conduite c'est vraiment le couple qui fait plaisir. J'ai eu l'occasion de la conduire et, malgré les chiffres, d'origine c'est très (trop?) linéaire. Lorsqu'on regarde le compteur on se dit que ça avance, mais on n'a pas ce qu'on avait avec la MKII (plus bestiale). Cela me fait clairement penser au comportement de la A45 AMG. Avec la reprogrammation s'il y a bien une chose qui change c'est ça. On prend du plaisir à ré-accélérer, on ressent vraiment cette poussée et, si les 600Nm (enfin presque) étaient difficiles à digérer sur la MKII, ici ça passe comme une fleur. Honnêtement, j'ai pu conduire pas mal de véhicules (c'est un peu mon métier aussi) mais je trouve vraiment qu'avec la reprogrammation c'est juste ce qu'il faut. En fait, il aurait fallu qu'elle soit reprogrammée d'origine.  Vous allez dire que je prie un peu pour ma chapelle, mais il faut vraiment l'essayer pour comprendre. 375ch, c'est vrai que ce n'est pas fou, mais ça suffit largement et je ne suis pas sur que 10 ou 15ch supplémentaires puissent réellement êtres ressentis. 

Reprogrammation sur le bouton sport

Petit plus, qui m'a pris quelques heures, trouver le bouton sport de manière à pouvoir rouler avec une voiture à l'état d'origine en mode normal et reprogrammée dans les trois autres modes (sport / race / drift).

C'est un petit détail qui est toujours apprécié par nos clients, au cas où ils ne se souviendraient pas du comportement de la voiture avant reprogrammation.

Vidéo 

Ford Focus RS Tuned by SHIFTECH 350hp @ 375hp (World Premiere) from shiftech.tv on Vimeo.

Médias

Commentaires